Bienvenue Arts Sciences Technologies Tutoriels Vrac  
  Humour Presse Voyages  
 
 

Groupe  :   Invité

les Sarto's > Bienvenue > Vrac > Société > Uriner assis pour la paix des ménages
    Uriner assis pour la paix des ménages  
    Sabine Pirolt - L'hebdo - 2011-02-03      
    Outre-Sarine, l'homme moderne fait pipi assis, à la demande de sa compagne. Révolte en vue ? La question passionne et divise les couples.  
    Choqué. Voilà comment Alexandre, Biennois de 41 ans, est sorti d'un dîner entre copains, il y a quelques semaines. "Lorsque j'ai été aux toilettes, un gros autocollant disait : "Ici, on pisse assis." Je me suis dit "ouais, ouais", mais je suis resté debout."A peine ressorti de l'endroit il lance la discussion. Recevoir l'ordre d'uriner assis, c'est bien une blague ? A sa grande surprise, tous ses copains - des Suisses alémaniques - ont trouvé la demande normale. "Ils parlaient de respect. Ils m'ont fait comprendre que j'étais nul et "qu'il fallait que j'évolue avec mon temps … "Historienne, spécialisée dans les études de genres à l'Université de Bâle, Dominique Grisard, la trentaine, confirme la tendance. "J'ai beaucoup de copines qui exigent cela de leur compagnon ou mari. A mes yeux, c'est une façon de faire assez normale."A lire les forums de discussions sur le sujet la question préoccupe, surtout celles qui doivent nettoyer les w.-c. Outre ce souci, un argument médical revient souvent : uriner assis préviendrait le cancer de la prostate. Info ou intox pour réduire la corvée décrassage ?  
    Cette affirmation fait bondir Patrice Jichlinski. chef du service d'urologie au CHUv."Une idiotie ! C'est du terrorisme anti-mâle d'exiger cela de son conjoint et/ou de son fils. Je l'entends lors de consultations. Et certains obéissent. Les hommes ne doivent pas uriner assis. Ils sont faits pour faire pipi debout. Lorsqu'un homme est assis, son urètre se coude et des gouttes stagnent dans le bulbe. Le fait de dilater ce dernier peut favoriser l'émission des gouttes retardataires qui vont alors inonder le caleçon, un phénomène qui ne touche que peu les jeunes, mais les personnes qui prennent de l'âge."  
   
 
    Nature ou culture ? Historiquement l'homme a toujours uriné debout, comme le confirme Georges Vigarello, spécialiste de l'histoire de l'hygiène, de la santé et des pratiques corporelles. "Le rituel n'a jamais bougé. La position debout - e.t le jet lointain - est un des symboles de l'affirmation virile et conquérante."Cette position semble pourtant naturelle ? "Il n'y a pas de nature, tout est culture. La position debout est une manière d'affirmer une distinction qui. dans une certaine mesure, est une expression de domination. Et comme l'affirmation féminine n'a jamais été si forte, je comprends que le symbole qui consiste à rester debout soit remis en question."  
    De fait dans le monde entier aussi. la "quasi-totalité"des hommes font ça debout affirme Martin Monestier, écrivain et journaliste français spécialisé dans les sujets insolites ou tabous. L'auteur de Histoire et bizarreries sociales des excréments a longuement enquêté sur le sujet en voyageant dans de nombreux pays. "Ceux qui s'asseyent sont dévirilisés". On peut s'asseoir dans un seul cas : lorsque l'on est unijambiste", rigole-t-il. Les musulmans, eux, s'accroupissent. Sur des toilettes ordinaires, ils mettent les pieds sur la cuvette pour prendre la bonne position. L'écrivain qui s'est penché sur le sujet ne voit pas d'avantages à uriner assis : sauf pour des raisons de pudeur - éviter le bruit si des convives se trouvent dans la pièce à côté - ou de maladresse flagrante.  
    Question de territoireAu fait. et si l'argument de la cuvette des W.-C. à nettoyer n'était qu'un prétexte ? Sociologue genevoise, Eliane Perrin s'occupe depuis plus de trente ans de ce qui se joue autour du corps. Elle analyse l'exigence de certaines femmes d'un oeil critique et y voit un enjeu territorial. "Il y a de l'agressivité dans l'air lorsque l'on exige cela de son conjoint… Sur le plan symbolique, cela veut dire que les femmes sont dominantes dans l'ordre social de la maison et décident comment les hommes doivent se comporter jusque dans leur vie intime. C'est une des expressions d'un rapport de force entre les sexes. Les vieilles catégories spatiales ressurgissent : le dedans est le domaine des femmes, le dehors celui des hommes qui peuvent y faire pipi comme ils veulent. Bien sûr debout. pour ne pas être ridicules !"  
    A ceux et celles qui ne verraient dans cette exigence qu'une broutille ménagère, la sociologue dit attention. Certains détails qui paraissent stupides sont symboliques de qui commande à la maison. "C'est dans les détails que les choses se décident. Une fois que la décision est prise et que les choses sont en place, il est difficile de revenir en arrière. Si une personne passe sur un détail. cela veut dire probablement qu'elle cédera sur d'autres choses. Au contraire, dire non, c'est s'affirmer."La sociologue en est persuadée : c'est bien dans les petites questions de la vie courante que les choses se dessinent et non dans les grandes discussions philosophiques.  
    Alors, pauvres pantins dominés les hommes qui urinent assis ? Pédagogue social. cofondateur de "Mannebüro Züri", bureau d'information et de conseil pour les hommes, Luc Decurtins ne se sent pas moins viril lorsqu'il urine assis, ce qu'il fait toujours. Ce père de trois fils et auteur d'un ouvrage sur l'éducation des garçons prend part à 50% aux tâches ménagères; il sait donc ce que nettoyer les toilettes veut dire. Il explique : "Ceux qui se cramponnent à ce genre de détaille font car ils ne se sentent pas sûrs dans leur rôle d'hommes. Je leur souhaite de reprendre confiance, comme cela ils pourront s'asseoir pour faire pipi. Car à mes yeux, de nos jours, uriner debout chez soi ou chez des connaissances équivaut à fumer à l'intérieur d'une maison. Cela ne se fait plus…"  
       
  top L'hebdo - 2011-02-03