Bienvenue Arts Sciences Technologies Tutoriels Vrac  
  Expert Photoshop Archives  
 
 

Groupe  :   Invité

les Sarto's > Bienvenue > Tutoriels > Trucs & astuces > Courbes & niveaux
    Courbes & niveaux  
    noAuteur - ComputerArts HS - 2004-09-01      
    Certainement doué pour trouver des angles originaux, vous péchez par la luminosité. La solution existe…  
    Dans le menu Image de Photoshop se trouve le sous-menu Réglages qui contient de nombreux outils pour corriger la colorimétrie et les contrastes de vos images. Parmi eux, deux font figure d'indispensables : les Courbes et les Niveaux, qui sont les plus puissants de cet arsenal.  
    Il n'y a pour ainsi dire pas de photo qui ne nécessite un réglage de contraste, de luminosité ou de teinte.Toutes ces mises à niveau peuvent s'effectuer avec l'un ou l'autre de ces outils. Commençons par l'outil Niveaux … le plus simple à maîtriser.  
    Lorsque vous lancez cet outil, un histogramme apparaît. Il représente la répartition des tonalités présentes dans une image. L'histogramme varie des tons sombres aux tons clairs (du noir au blanc, de gauche à droite). Si la courbe est très élevée sur la gauche et qu'elle redescend sur la droite, l'image comporte alors beaucoup de tons foncés et peu de tons clairs.  
    La première opération de correction d'une image consiste à définir le point noir et le point blanc de l'image, c'est-à-dire à déterminer quelles zones doivent être complètement blanches ou noires dans l'image à traiter. Pour ce faire, vous pouvez procéder de deux façons : soit en échantillonnant dans l'image une zone devant être noire (ou blanche) avec la pipette Point noir (ou Point blanc) présente en bas à droite de la boîte de dialogue, soit en déplaçant le curseur des noirs ou des blancs (respectivement à gauche et à droite au bas de l'histogramme) pour les amener jusqu'au pied de la courbe de l'histogramme.  
    Une fois cette opération effectuée, déplacez le curseur des tons moyens qui se trouve au centre de la courbe. Ce curseur détermine si les valeurs moyennes de l'image seront plus claires ou plus sombres, sans modifier les noirs et les blancs de l'image.  
    La réglette Niveau de sortie, au bas de la fenêtre de dialogue, fonctionne avec le même type de curseurs, mais cette fois-ci, il s'agit d'éclaircir les noirs ou de foncer les blancs. Ces manipulations entraînent une perte de contraste et, de manière générale, il est déconseillé de les utiliser en mode RVB. Cependant, le réglage du niveau de sortie peut être utile si vous travaillez sur une seule couche : en haut de la boîte de dialogue figure la case Couche où vous pouvez affecter soit l'image dans son ensemble (RVB), soit chaque couche indépendamment. En faisant des réglages de niveaux couche par couche, vous pouvez corriger les nuances d'une image trop bleue ou trop verte par exemple.  
   

Etape correction avec les niveaux

 
   
 
   

1 - Le contraste de cette image pourrait être meilleur puisque la courbe est plate à l'extrémité droite comme à l'extrémité gauche. L'image a une légère teinte magenta qu'il faut corriger. Commencez par rapprocher le curseur noir du pied de la courbe pour densifier les noirs. Comme lestons clairs sont un peu plats, ne touchez pas au curseur blanc.
2 - Le magenta est un mélange de bleu et de rouge. C'est sur ces deux couches qu'il faut agir. La teinte bleutée, étant très présente dans les parties claires. sélectionnez la couche bleue pour ne travailler que sur elle. Amenez le curseur de blanc du Niveau de Sortie à environ 218. La composante bleue du magenta disparaît pour laisser une tonalité jaune orangée.
3 - Pour faire disparaître cette teinte, travaillons maintenant sur la couche rouge. Déplacez le curseur des tons moyens du niveau d'entrée jusqu'à une valeur de 0.77 environ. Vous obtenez alors une image de bien meilleure qualité que l'original.

 
    La fonction de réglage des Courbes fonctionne sur le même principe que celle des Niveaux, à ceci près que vous n'êtes pas limité à un seul curseur pour les tons moyens de l'image. Vous pouvez ajouter autant de points que vous le souhaitez (jusqu'à 14) et ainsi assombrir ou éclaircir de manière très précise certaines valeurs tonales de l'image. Pour ajouter des points, il suffit de cliquer sur la courbe puis de déplacer le point qui apparaît. Pour le supprimer, sélectionnez le point et glissez-le hors de la courbe.  
    Le seul défaut des commandes Courbes et Niveaux vient de leur caractère irréversible. Une fois la correction appliquée, vous ne pouvez pas récupérer les tons qui ont disparu de l'image. Il est donc préférable d'utiliser les Calques de réglage (disponibles au bas de la Palette des calques) qui fonctionnent exactement de la même manière mais qui peuvent être remodifiés à tout moment. Vous pouvez également les grouper au calque placé juste en dessous et ainsi n'affecter seulement que certaines parties d'une composition.  
   
 
   

Cette image manque de contraste : l'histogramme indique qu'il n'y a pas de véritable noir et de véritable blanc. Il faut resserrer les deux curseurs noir et blanc vers les extrémités de la courbe pour obtenir un contraste maximal.

 
   
 
   

L'augmentation des contrastes entraîne une augmentation de la saturation. Utilisez le réglage Teinte/Saturation pour la diminuer.

 
   
 
   

Attention, quand vous poussez le curseur blanc vers le centre de l'histogramme, cela veut dire que toutes les valeurs se trouvant à sa droite deviennent blanches. Si vous allez trop loin, vous perdez alors toute la matière présente dans les tons clairs et vous surexposez la photo. Le même effet se produit avec les tons sombres.

 
   

Etape correction avec les courbes

 
   
 
   

1 - Ce dégradé est à l'image du graphe de l'outil Courbes : les tons noirs figurent au bas de l'image et les tons clairs en haut. En plaçant un point de contrôle sur la courbe, vous sélectionnez une tonalité précise. En poussant le point vers le haut, vous éclaircirez le ton sélectionné. Vers le bas, vous l'assombrissez.
2 - En créant une courbe en S comme ici, vous augmentez le contraste entre les zones sombres et les claires. Comme il y a moins de valeurs intermédiaires, on passe brusquement du noir au blanc. Les parties de la courbe, totalement plates en haut et en bas indiquent des zones complètement noires ou blanches.
3 - Ici, le placement des points a été délibérément exagéré. Le point qui crée une bosse sur la courbe a pour effet d'éclaircir considérablement les tons sombres. La partie du dégradé qui était presque noire devient gris très clair. Le point suivant qui forme un creux dans la courbe produit l'effet inverse et fonce les tons gris clair du dégradé original. En plaçant plusieurs points de cette manière, vous pouvez donc corriger très précisément certaines tonalités spécifiques de l'image.

 
       
  top ComputerArts HS - 2004-09-01