Bienvenue Arts Sciences Technologies Tutoriels Vrac  
  Expert Photoshop Archives  
 
 

Groupe  :   Invité

les Sarto's > Bienvenue > Tutoriels > Trucs & astuces > La résolution démystifiée
 
    La résolution démystifiée  
    noAuteur - ComputerArts - 2005-01-01      
    Ayez quelques points de repères sur la relation confuse entre points, pixels et lignes lorsque vous préparez vos images pour l'impression.  
    Comment une image peut-elle avoir deux résolutions en même temps ? Pourquoi certaines images numérisées à la même résolution apparaissent-elles de tailles différentes à l'affichage d'une page ? Pourquoi mon système m'informe-t-il que les images que j'ai préparées avec attention sont en fait dans une mauvaise résolution ? Cet article est là pour répondre à tous ceux ou celles qui se sont posé ces questions, ou qui se sont frottés à l'épineuse question de la résolution.  
   
 
   

Les utilisateurs de InDesign CS peuvent vérifier la valeur effective de la résolution d'images redimensionnées grâce à la palette d'infos.

 
   

Pixels vs points

 
    Afin de partir sur de bonnes bases, vous trouverez très utile de comprendre la différence entre pixel et point. Bien sûr, tous deux sont assimilés à des points, mais il faut entendre par pixel une unité qui définit une image dans sa forme électronique - comme un fichier sur votre ordinateur qui s'affiche à l'écran après avoir été numérisé par un scanner ou un appareil photo, récupéré sur un CD-ROM, etc. À la différence des pixels, qui sont électroniques et numériques, les points sont ces petites choses qui s'impriment. Le but est donc de comprendre la relation entre les pixels d'une image numérique et les points de la même image dès lors qu'il s'agit d'impression. La résolution de l'un n'équivaut pas nécessairement à celle de l'autre, et c'est bien de là que naît la confusion. Lorsqu'il est expliqué que le facteur déterminant est la linéature, cela devient une véritable énigme que nous allons essayer de résoudre.  
   
 
   

Les points de trame dans une image imprimée sont plus gros et plus bruts que les pixels originaux de l'image.

 
   

Trois résolutions

 
    Ouvrez une image dans Photoshop et réglez le Zoom à 100 %. À ce stade, chaque pixel de l'image numérique occupe un pixel sur l'affichage de l'écran. Sans se soucier de la taille et de la résolution de l'affichage, un pixel égale un pixel. Maintenant, réduisez le niveau de zoom à 50 %. Photoshop ne restitue plus les pixels originaux, mais une prévisualisation sous-échantillonnée basée sur eux. En d'autres termes, votre affichage reproduit l'image en utilisant moins de pixels. Cela marche pareillement lorsque vous allez imprimer : votre image originale possède sa propre résolution en pixels, mais cela ne coïncidera jamais avec la résolution en points de l'imprimante.  
   
 
   

Assurez-vous, lorsque vous exportez vers du PDF, que vos options de sous-échantillonnage n'aient pas des valeurs de résolution en dessous des valeurs requises.

 
    La raison majeure de cette disparité provient du fait que les ordinateurs et les imprimantes ne reproduisent pas les images de la même manière. Tous les pixels d'une image numérique ont la même taille, mais sont chacun de couleur ou de teinte différente. L'encre, de son côté, n'a qu'une couleur et teinte unique : l'impression doit donc tromper l' oeil pour lui laisser percevoir des différences en utilisant des tailles de points différentes. Or les points produits par la plupart des imprimantes sont de taille identique, de la même manière que les pixels. L.:imprimante doit donc imiter l'effet d'une résolution plus basse, en groupant ses points en blocs qui apparaissent à l'oeil nu comme de larges points. Ces blocs sont en fait composés d'un nombre de points imprimables différents, créant ainsi l'illusion recherchée.  
    Cet assemblage de "faux" points composés de blocs de taille variable est connu sous le nom de" point de trame' : il s'agit effectivement d'une troisième résolution. Lorsque vous préparez des images pour l'impression, c'est à la linéature que vous avez affaire. Bien sûr, la résolution de point d'une imprimante est d'autant plus haute que la linéature qui peut être produite est importante, de ce fait les deux sont liées, mais en pratique c'est surtout la dernière qui importe.  
   
 
   

Lorsque vous créez un nouveau modèle de dessin à partir de zéro, entrez la résolution de sortie souhaitée et la taille d'impression.

 
   

Lignes et écrans

 
    Pour imprimer une image dans une qualité optimale, sa résolution (exprimée en pixels par pouce ou ppi) doit être au moins du double de la linéature (exprimée, elle, en lignes par pouce ou pli) et ce pour la taille originale à laquelle l'image doit être imprimée. Pour mettre en pratique cette relation, rapportez-vous au tableau "Quelle résolution utiliser ?" ci-contre. Quand la résolution originale d'une image est au moins le double de celle de l'écran, cela signifie que le logiciel interprétant la valeur de sortie possède au moins quatre pixels avec lesquels il peut calculer la valeur du point de trame. Cela assure qu'un niveau de fidélité de restitution de couleur et de clarté dans les détails sera maintenu.  
   
 
   

Lorsque vous numérisez une image, vous n'avez pas à vous soucier de la résolution - indiquez juste la dimension d'impression et la qualité de sortie souhaitées (ou directement la linéature).

 
   

Numériser des images

 
    Préparer des images à la bonne résolution est facile lorsque vous pouvez les scanner. Ayant sélectionné une zone de l'image que vous souhaitez numériser, vous devrez entrer la taille à laquelle vous avez l'intention de l'imprimer ainsi que la linéature appropriée pour le matériel de sortie. Les logiciels d'acquisition professionnels rendent la tâche encore plus simple, en vous laissant directement saisir la taille de sortie et la linéature souhaitées, puis en calculant automatiquement pour vous la résolution de numérisation adaptée.  
   
 
   

La commande de contrôle en amont de Adobe Acrobat 6 Professionnel peut vous indiquer si une image de votre PDF est en dessous de la résolution souhaitée.

 
   

Redimensionner une image change sa résolution. si vous pensez l'agrandir, vous devrez à nouveau la numériser.

 
    Autre problématique éventuelle : vous décidez de produire cette image à une plus grande échelle. Vous pouvez, par exemple, lors de la mise en page, agrandir le bloc image. En même temps que ce bloc s'agrandit, les pixels originaux de l'image sont alors forcés de se répartir sur un plus grand secteur. En d'autres termes, redimensionner une image change sa résolution effective. Réduire la taille d'une image peut être envisagé, mais si vous pensez l'agrandir, vous devrez à nouveau numériser votre image en entrant la nouvelle taille de sortie pour la même linéature.  
   

Images à résolution fixe

 
    Les images obtenues par les appareils photo numériques ou auprès de banques d'images possèdent déjà leur propre résolution. Ce qui place une limite dans la taille d'impression de ces images, au-delà de laquelle la qualité visuelle est sacrifiée. Vous pouvez calculer la taille de reproduction maximale en tenant compte de la résolution en pixels de l'image et de la linéature de sortie souhaitée à l'aide d'une longue formule, mais nous préconisons de passer par la commande "Taille de l'image" de Photoshop, qui peut faire tout le travail à votre place. Pour utiliser cette fonctionnalité, décochez simplement l'option "Rééchantillonner l'image" de la boîte de dialogue "Taille de l'image" et saisissez la valeur "ppi" minimum de résolution (rappelez-vous, le double de votre valeur de linéature). Photoshop affichera alors la taille d'impression maximum pour cette image.  
    Vous devriez avoir maintenant une meilleure vue sur la manière d'estimer la résolution d'une image pour l'impression.Tout est basé sur l'estimation de la valeur de linéature de l'appareil de sortie. Dans le domaine du prépresse, les imprimeurs recensent, après les erreurs causées par l'absence de police, les problèmes d'images de faible résolution dus au redimensionnement excessif lors de la mise en page. Maintenant que vous comprenez mieux ce qui cause les difficultés, vous allez pouvoir y remédier.  
   
 
   

Jargon

 
Sous-échantillonnage   Réduction de la résolution en remplaçant un groupe de pixels contigus par un seul pixel dont la couleur sera issue de l'ensemble des pixels qu'il remplace.  
DPI   (Dot Per Inch) : Point par pouce. Littéralement le nombre maximum de points qui peuvent être imprimés sur une ligne de 1 pouce de long.  
Tramage   Une image imprimée composée d'un maillage de points espacés régulièrement, dont la taille variable crée l'illusion à l'oeil nu de changements de tonalité et de couleur.  
Linéature   Maillage de points comportant une image tramée.  
LPI   (Lines Per Inch) : Ligne par pouce. L'unité de mesure utilisée pour exprimer la linéature (la densité du maillage).  
Pixel   Une contraction des termes "picture element" (élément d'image), un simple point coloré dans une image numérique.  
PPI   (Pixels Per Inch) : Point par pouce. L'équivalent de dpi pour les images numériques (non imprimées).  
Résolution- dépendant   Composé d'un nombre déterminé de pixels (par exemple une image bitmap).  
Résolution-indépendant   Composé de formes mathématiques tracées (par exemple un dessin vectoriel).  
       
  top ComputerArts - 2005-01-01