Bienvenue Arts Sciences Technologies Tutoriels Vrac  
  Histoire Littérature Musique Peinture Photographie Table  
 
 

Groupe  :   Invité

les Sarto's > Bienvenue > Arts > Da Vinci > Léonard de Vinci - A-t-on tout découvert ?
    Léonard de Vinci - A-t-on tout découvert ?  
    Aude-Claire de Percevaux & Délphine Lorin-Etuy - Ca m'intéresse, no 384 - 2013-02-01      
    Combien de Joconde Léonard de Vinci a-t-il peintes ? «Au moins deux», affirme la fondation suisse «Mona Lisa», convaincue de détenir un exemplaire réalisé de la main du maître, dix ans avant le chef-d'oeuvre exposé au musée du Louvre.  
   
 
   

Bio express

 
Avril 1452   Naissance de Léonard à Vinci, petit village toscan. Il est le fils naturel d'un notaire et d'une paysanne.  
1469   Il entre comme apprenti dans l'atelier d'Andrea del Verrochio, et gravit progressivement tous les échelons.  
1482   Il quitte Florence pour Milan où il travaille pour le duc de Sforza. Il reste dix-huit ans à son service comme peintre, ingénieur et ordonnateur de ses fêtes.  
1499   Chassé par la guerre, il s'enfuit à Florence puis Venise. En 1503, il entame le portrait de Monna Lisa, dite la Joconde.  
1513   Il travaille à Rome pour les Médicis.  
1516   A l'invitation du roi François Ier, il part pour la France avec son compagnon Melzi, et s'installe au Clos-Lucé, près d'Amboise.  
2 mai 1519   Il meurt à l'âge de 67 ans au Clos-Lucé.  
    Combien de Joconde Léonard de Vinci a-t-il peintes ? «Au moins deux», affirme la fondation suisse «Mona Lisa», convaincue de détenir un exemplaire réalisé de la main du maître, dix ans avant le chef-d'oeuvre exposé au musée du Louvre. Le 27 septembre dernier, elle a présenté à Genève, devant le gratin de la presse culturelle mondiale, une peinture qui reposait dans un coffre-fort suisse depuis près de quarante ans. Même posture, même sourire énigmatique et mêmes vêtements que la jumelle du Louvre. Seul diffère le paysage qui sert d'arrière-fond. S'agit-il vraiment d'une oeuvre du maître, ou simplement d'une copie ? En dépit des multiples analyses scientifiques détaillées à cette occasion, les spécialistes sont divisés.  
    Révélateur, cet événement n'est que le dernier épisode d'une longue saga. Fresque cachée, tableau inconnu, technique picturale inédite, manuscrit retrouvé… : pas un mois sans qu'un nouvel événement ne propulse Léonard de Vinci sous les feux de l'actualité. Cinq cents ans après sa mort, le maître toscan continue de fasciner tout le monde.  
    Le personnage est propice à la légende : il est l'objet d'une immense curiosité, alors qu'on ne dispose que de très peu d'éléments à son sujet. On ne sait même pas exactement quand il est né. Seule certitude, la date de son baptême, le 15 avril 1452. Il a donc dû naître la veille. Où est-il enterré ? Là encore, mystère. Le XIXe siècle, qui a redécouvert ses écrits en plein romantisme, a forgé le mythe d'un génie universel. Pourtant, concrètement, cet artiste hors du commun ne nous a légué qu'une quinzaine de tableaux, souvent inachevés; l'ingénieur, aucune oeuvre architecturale ou militaire; le musicien de renom, aucune composition connue. Alors, peintre génial, inventeur d'avant-garde, ou communicant hors pair ? C'est là toute l'énigme. Plus vivant que jamais, Léonard de Vinci est un mythe sans cesse recomposé.  
   

Dernières révélations !

 
    A chaque saison, sa découverte. Tableau authentifié, technique décryptée, sourire dévoilé… Plus efficace qu'une série télévisée, la saga Léonard rebondit sans cesse. Résumé des derniers épisodes.  
   

La Joconde avait une vraie jumelle

 
    Le musée du Prado, à Madrid, a authentifié une copie de la Joconde qui dormait dans ses réserves : jusque-là, on pensait qu'il s'agissait de l'oeuvre tardive d'un artiste flamand. En nettoyant la peinture noircie du fond, on a découvert un paysage presque identique à l'original. Ce qui indique que ce tableau vient de l'atelier de Léonard de Vinci.
Février 2012
 
   

Un manuscrit retrouvé à Nantes

 
    Un morceau de texte écrit de la main du maître toscan a été identifié à la bibliothèque que de Nantes. Il faisait partie d'un vieux fonds d'archives donné à la ville par un collectionneur, qui possédait aussi le fragment d'une partition de Mozart.
Décembre 2010
 
   

La croûte était un Vinci !

 
    En restaurant un tableau en très mauvais état représentant le Christ une fondation américaine s'est rendu compte qu'il s'agissait d'une peinture originale de Léonard de Vinci. Celle-ci est maintenant répertoriée comme l'une des quinze huiles attribuées au maître.
Juin 2011
 
   

Une Mona Lisa peut-elle en cacher une autre ?

 
    Une fondation suisse affirme détenir une Mona Lisa réalisée dix ans avant le chef-d'œuvre du Louvre. Le tableau pourrait être celui que Léonard a laissé au commanditaire de la Joconde.
Septembre 2012
 
   

A la recherche de la fresque perdue

 
    Le chef-d'oeuvre de Vinci, la Bataille d'Anghiari, qu'on n'a jamais retrouvé, est-il caché sous une fresque du Palazzo Vecchio ? Une caméra endoscopique a confirmé la présence d'un vide derrière la fresque actuelle, et on a prélevé du pigment noir, utilisé aussi pour la Joconde ou Saint Jean-Baptiste.
Mars 2012
 
   

Un cadavre exquis

 
    Des archéologues italiens ont mis au jour, près du couvent Sant' Orsola à Florence, les ossements de Lisa Gherardini, dont la Joconde est censée être le portrait. L'analyse de ces restes devrait permettre de reconstituer son image, et de déterminer si la défunte a bien servi de modèle.
Juillet 2012
 
   

Trahi par ses empreintes

 
    Un collectionneur canadien a prouvé que le dessin «allemand du XIXe» qu'il avait acheté dans une vente aux enchères était bien une oeuvre de Vinci. En examinant avec une caméra à très haute définition la Belle Princesse, on y a découvert une empreinte de main similaire à celles qui figurent sur d'autres tableaux du peintre.
Septembre 2011
 
   
 
   

 

 
       
  top Ca m'intéresse, no 384 - 2013-02-01