Bienvenue Arts Sciences Technologies Tutoriels Vrac  
  Astronomie Mathématique Physique Textes  
 
 

Groupe  :   Invité

les Sarto's > Bienvenue > Sciences > Histoire > Les prémices de l'astronomie (suite)
    Les prémices de l'astronomie (suite)  
    noAuteur - noSource - 1970-01-01      
    suite…  
le problème de
la parallaxe
  Les distances sont calculées en "parsecs" ou en années-lumière. Soit 31'000 milliards ou 9'500 milliards de km.
L'étoile la plus proche est à 4,29 années-lumière de notre système !
 
    Le Soleil est une étoile. Donc les étoiles sont des soleils éloignées.
Leur différence d'éclat s'accompagne d'autres différences : la température superficielle.
Les étoiles bleues atteignent 30'000 K, les jaunes 5'700 K et les rouges ont des températures inférieures.
 
    Les étoiles bleues sont 200 à 2000 fois plus brillantes que le Soleil.
Elles sont donc à des milliards de km du Soleil.
 
    Le système solaire est donc un élément de la Voie Lactée.
La Voie Lactée est une galaxie parmi tant d'autres.
Tout ce système est en perpétuel déplacement. C'est-à-dire que chaque galaxie s'éloigne des autres; que dans chacune, les systèmes font de même et qu'à l'intérieur de chaque système les astres tendent à s'éloigner les uns des autres.
 
    A ce phénomène, il faut ajouter le fait que chaque élément tourne autour des autres suivant des lois simples mais précises.  
    La Voie Lactée, par exemple, tourne sur un axe passant en son milieu.
En son centre, les masses tournent plus vite que celles de l'extérieur.
Le système solaire, quand à lui, tourne autour du centre de sa galaxie en 200 millions d'année…
 
Le Soleil   L'âge du Soleil : 4,5 milliards d'années.
La Terre tourne autour de lui depuis 3 milliards d'années.
Les êtres vivants sont apparus il a 1 milliard d'années et l'Homme, il y a 2 millions d'année.
 
La Voie Lactée   La Voie Lactée existe depuis 5 ou 10 milliards d'années, et que certains groupes d'étoiles sont vieux de plus de 20 milliards d'années.  
    Il est bon de noter que les observations faites grâce à l'exploration visuelle peuvent s'avérer erronées si l'on tient compte des distances et donc du temps mis par la lumière pour nous parvenir.
Dans certains cas, la lumière observée a été émise il y a des millions d'années par des étoiles qui, peut-être, sont mortes aujourd'hui !
 
Théorie sur les
origines du monde
  Elles sont innombrables.
Certaines prétendent que l'Univers s'est créé lors de l'explosion d'une immense boule qui aurait explosé vers l'infini sa masse et ses gaz.
 
    D'autres parlent d'un Univers ayant toujours été semblable à ce que nous connaissons aujourd'hui.
Il y aurait égalité entre les étoiles qui meurent et celles qui naissent, les galaxies s'éloigneraient mais en quantité de matière serait sans cesse recréée pour maintenir la densité constante.
 
    Cette dernière théorie permet de parler de la relation entre le gaz interstellaire et les étoiles.
Le gaz, peu dense, inégalement réparti est mêlé de petits grains solides de poussière.
La masse du gaz est égale à 5% de celle des étoles pour le même volume.
 
    La relation dit : 
gaz - étoile : on peut créer de gros nuages denses principalement dans les bras spiralés des galaxies
étoile - gaz : perte pendant les différentes phases de la vie de l'étoile.
 
    Il est bon de relever que le gaz interstellaire est froid, mais au voisinage des étoiles chaudes, il devient lumineux car il retransmet la lumière des étoiles soit en modifiant sa composition spectrale (ionisation).  
Les moyens
d'observation
  On a vu que les distances séparant les objets étaient énormes.
A l'échelle, la Terre étant à 1 cm du Soleil, les étoiles les plus proches seraient à 3 km ! Quand aux galaxies, elles seraient à des millions de km.
 
    On peut observer les astres par le principe de la longueur d'ondes.
Le rayonnement stellaire peut comprendre bien des longueurs d'onde différentes : celles du rayonnement visible, celle de rayonnement X, celle du rayonnement radioélectrique.
 
       
  top noSource - 1970-01-01