Bienvenue Arts Sciences Technologies Tutoriels Vrac  
  Astronomie Mathématique Physique Textes  
 
 

Groupe  :   Invité

les Sarto's > Bienvenue > Sciences > Histoire > Un observatoire solaire précolombien découvert aux États-Unis
    Un observatoire solaire précolombien découvert aux États-Unis  
    noAuteur - noSource - 1970-01-01      
    Des archéologues travaillant sur l'emplacement d'Indiens pueblos,
à Cahokia, près de Saint-Louis, sur le Mississippi, ont mis au jour des vestiges
d'un observatoire solaire primitif construit avec des pièces de bois.
 
    L'exhumation de cet important ouvrage a commencé en 1960 à la faveur des travaux de construction d'une route.
L'attention des archéologue a été attiré par un certain nombre de fosses profondes de 1 m 20 et larges de 60 cm ayant servi à maintenir des poteaux.
 
    En effectuant des relevés, il s'est révélé que le fosses étaient disposées suivant 4 arcs de cercle allant de 72 à 144 mètres de diamètre.
Vingt fosses ont été mises au jour sur les 48 qu'on suppose avoir formé le deuxième cercle par ordre de grandeur.
 
    La méthode du carbone 14 situe ces ouvrages aux environs de l'année 1045.  
    En 1963, une autre fosse a été découverte à 1 mètre 50 environ à l'est du centre de ce cercle.
Sachant que certaines tribus pueblos se servaient de cadrans solaires pour dater les saisons, un des archéologues a entrepris de vérifier si les observations faites à partir de ce poste central permettaient d'établir une corrélation entre certaines fosses situées sur la circonférence et le lever du soleil à l'équinoxe ou au solstice, tel qu'il se présentait en l'an 1000.
 
    Les calculs ont établi qu'un des trous sur la circonférence coïncidait, en effet, avec le lever du soleil lors du solstice d'été, et que dans trois autres cercles, certains des emplacements de poteaux pouvaient servir de points de repère pour le lever du soleil aux solstices d'été et d'hiver.  
    Pour les Indiens pueblos de Cahokia, ces observatoires solaires primitifs étaient certainement un élément de première importance pour la culture de leurs aliments de base, le maïs, les haricots et les courges.  
       
  top noSource - 1970-01-01