Bienvenue Arts Sciences Technologies Tutoriels Vrac  
  Astronomie Mathématique Physique Textes  
 
 

Groupe  :   Invité

les Sarto's > Bienvenue > Sciences > Astres > Le vieillissement des étoiles de notre galaxie (suite)
 
    Le vieillissement des étoiles de notre galaxie (suite)  
    noAuteur - noSource - 1970-01-01      
    suite…  
L'abondance des
éléments chimiques
  Les résultats des observations ont montré que non seulement les éléments légers (hydrogène, hélium) étaient for variables d'un amas jeune à un amas vieux, mais les éléments lourds présentaient également des abondances différente d'un amas jeune à un amas vieux.
Les amas vieux, tels que les amas globulaires ont en général une autre composition que le Soleil et les amas jeunes : l'abondance des métaux et d'autres éléments lourds, par rapport à l'hydrogène et à l'hélium, y est nettement moindre.
 
    Les amas galactiques situés vers notre galaxie ne participent pas à la rotation de la Galaxie.
On peut l'expliquer en imaginant que ces amas ont été formés à une époque fort reculée où la Galaxie n'était encore qu'une immense sphéroïde de matière et de gaz, non encore aplatie sous l'effet de sa vitesse de rotation alors naissante.
 
    Messier 13 est un amas globulaire comprenant cent mille étoiles plus lumineuses chacune que le Soleil.
Elles atteignent une vitesse de 10 à 15 km/s; elles sont fort resserrée les unes contre les autres.
Toutefois, es chances de rencontre sont faibles car ce rapprochement n'est qu'apparent.
 
    Le diagramme de Messier indique un amas globulaire type.
Il ne possède pas d'étoiles bleues.
Même les étoiles blanches situées au-dessus de la séquence principale sont manquantes.
On conclut que cet mas est vieux et que les étoiles de ces catégories ont eu le temps de naître, de vivre et de mourir.
 
    Cet amas doit être âgé car ses étoiles ne représentent que peu d'atomes lourds.
C'est une caractéristique, certaines de ces étoiles, voire la plupart, ont une centaine de fois moins d'atomes lourds que le soleil et leur âge est estimé à 20 ou 25 milliards d'années.
 
    Le mécanisme de variation des éléments lourds ne peut être expliqué par celui des éléments légers.
On doit envisagé un mécanisme supplémentaire qui pourrait résider dans une évolution générale de la matière interstellaire.
Il est probable que la matière interstellaire comportait moins d'atomes il y a 10 ou 20 milliards d'années qu'elle en comporte aujourd'hui.
Il existerait une relation entre l'évolution de la Galaxie et celle des éléments chimiques.
Les lourds proviendraient de jeunes de sorte que les vieux amas n'ont pas "connu" une aussi forte abondance d'éléments lourds que ceux naissant ou qui naîtront.
 
Mort par explosion   Il est évident que les "squelettes" des étoile sont plus nombreux dans les veux amas que dans les jeunes.
Il faut les chercher dans les naines blanches.
Il est probable, ayant trouvé leurs traces dans les vieux amas, que les naines blanches soient en fin de cycle des étoiles.
Par exemple, une géante rouge ayant épuisé son hydrogène, et ayant terminé sa vie, pourrait passer à l'état de naine blanche.
 
    La nébuleuse du Crabe est composée des résidus qu'a laissé une étoile.
Les astronomes chinois ont observé cette étole en 1054 alors que son explosion en avait fait ce que l'on appelle une Supernova.
Pendant plusieurs mois, cet astre brilla dans le ciel, plus fort que toutes les autres étoiles.
 
    On peut encore aujourd'hui suivre son évolution grâce aux gaz éjectés.
Leur vitesse d'éjection atteint un millier de km/s.
Voici 500 ans que se poursuit cette expansion et le nuage de gaz a maintenant un diamètre de 5 années-lumière.
Cette Supernova laisse de la matière empruntée à l'espace et laissera peut-être un squelette : une naine blanche.
 
       
  top noSource - 1970-01-01