Bienvenue Arts Sciences Technologies Tutoriels Vrac  
  Histoire Littérature Musique Peinture Photographie Table  
 
 

Groupe  :   Invité

les Sarto's > Bienvenue > Arts > Da Vinci >    - 4 journées cruciales dans la vie de Vinci
 
       - 4 journées cruciales dans la vie de Vinci  
    noAuteur - BeauxArts, hors série 20 - 2012-03-01      
    De Florence à Milan, en passant par Rome, Mantoue ou Venise, Léonard exercera son art auprès des puissants de son époque.
Convié enfin par François Ier à la cour de France, il terminera sa vie dans sa résidence du Clos Lucé.
Retour sur quatre épisodes importants.
 
Mars 1471   L'élève prodige s'impose dans l'atelier de Verrocchio  
    Vinci signe son premier coup d'éclat  
    Florence est en pleine effervescence. Laurent de Médicis, le digne fils de Cosme, s'apprête à recevoir dans sa ville le redoutable et puissant duc de Milan, Galeazzo Maria Sforza et sa cour. Le seigneur de Florence entend bien déployer tous les fastes dont il est amoureux pour impressionner ses hôtes, et leur montrer qu'il est «Le Magnifique». Véritable musée en plein air et dominée par le dôme gigantesque de Santa Maria del Fiore, Florence impose sa puissance artistique aux yeux de la péninsule. Joutes, défilés, courses de chevaux, carnavals, débauche d'étendards […]  
   
 
Octobre 1503   Bataille d'Anghiari contre Bataille de Cascina  
    Vinci et Michel-Ange s'affrontent en un combat singulier  
    Léonard de Vinci revient de Milan. La ville de Florence oublie vite ses infidélités, lui fait un triomphe et lui confie une fresque gigantesque de vingt mètres sur huit pour la salle du Grand Conseil au palazzo Vecchio, cette forteresse où siège le gouvernement. Jamais Léonard ne s'est attaqué à si grand. Le sujet : un épisode héroïque de l'histoire de la ville, la bataille d'Anghiari, qui vit triompher les Florentins sur les Milanais en 1440, Le programme est très précis mais Léonard raconte sa propre version des faits. Ce furieux assaut de cavalerie va lui permettre de faire valoir sa […]  
   
 
1506   L'âme de Monna Lisa obsède Léonard  
    Vinci refuse de se séparer de la Joconde  
    Léonard reçoit une nouvelle fois la visite de Francesco dei Giocondo. Cela fait trois ans que celui-ci attend le portrait de sa jeune épouse. Mais, il est alors déconcerté : quel est ce sourire insolent et cet inconcevable paysage ? Et le tableau est-il vraiment terminé ? Impossible de savoir avec Vinci… Le tableau reste dans mains du maître. Ce n'est pas la première fois que Giocondo repart déçu. Mais cette fois, c'est la dernière.
Lorsqu'il commence le portrait de Monna Lisa, en 1503, Léonard de Vinci ne se doute pas qu'il est en train de réaliser le tableau […]
 
   
 
2 mai 1519   François Ier l'avait accueilli comme son père  
    Vinci s'éteint à Amboise  
    Là, un géant, jeune, au regard d'oiseau de proie, le nez de la taille d'un bec et racé comme un athlète grec. Ici, un vieillard, le visage plissé par l'âge, le cheveu long mais rare et la démarche tâtonnante. Là, la puissance insolente. Ici, la sagesse incarnée. Là, la poigne d'un pays. Ici, l'huissier de l'univers, Là, François Ier. Ici, Léonard de Vinci. Et entre les deux, l'onde d'une tendresse mutuelle, filiale presque.
La scène, où le cadet accueille l'aîné, se passe dans le château d'Amboise. Depuis 1515, la cour se désintéressait un peu de cette auguste bâtisse, généreusement ouverte sur la Loire, mais […]
 
   
 
    Table des matières - suite : L'apôtre de la mécanique universelle  
       
  top BeauxArts, hors série 20 - 2012-03-01